12 PETTIER - INTERIEUR BATIMENT

Eco-construction : l’acier, un matériau idéal pour une structure métallique durable

jeudi 8 octobre 2020

De l’extraction de la matière première jusqu’au démontage et au recyclage des composants, l’acier est un des matériaux les plus prometteurs pour permettre au secteur de la construction de s’orienter vers un bâtiment plus éco-responsable. Découvrons ensemble les multiples qualités de l’acier destinées à favoriser le développement durable.

L’acier, un matériau 100% recyclable

L’une des propriétés connues de l’acier est qu’il est 100% recyclable, indéfiniment et sans altération de ses qualités. Cela en fait donc le matériau le plus recyclé en Europe, avec un taux de recyclage de 64%.

Le fait que l’acier soit recyclable permet de préserver les ressources naturelles de fer, ressource non renouvelable dont il est principalement composé, et de réduire la matière complémentaire nécessaire à la fabrication d’un nouvel alliage.

De ce fait, l’acier est un matériau durable. Après le démontage, la récupération et le retour en aciérie, il retrouve ses propriétés d’origines, là où le béton ne peut être recyclé qu’une seule fois. Le bois quant à lui, s’il est naturel à la base, subit beaucoup de traitements tel que l’application de colles, peintures ou vernis. Il est ensuite recyclé en panneaux de particules dont la bonne tenue ne peut s’obtenir qu’avec des colles.

Le volume de déchets généré par l’acier est donc très faible, d’autant plus que les chutes de pièces et d’éléments en acier sont réintroduites dans la filière de recyclage pour créer de nouveaux composants. L’acier est donc réutilisable à l’infini et conserve ses qualités comme au premier jour.

Scénario de fin de vie d'un bâtiment métallique

Le matériau idéal pour une construction durable

Le volume de déchets générés par l’industrie du bâtiment est estimé à 38 millions de tonnes par an. Dans cet amas de déchets, les métaux (matériaux non dangereux), ne représentent que 2,2%, soit 0,83 millions de tonnes.

Pour qui souhaite réduire son volume de déchets sur un chantier, l’acier est un matériau idéal dans le secteur de la construction. En effet, l’industrie de la construction a une consommation très importante de ressources et d’énergie, et génère un volume très importants de déchets. Pouvoir compter sur l’acier recyclable dans de nombreux chantiers est une nécessité pour que le secteur puisse innover en matière de développement durable.

Avec les progrès liés à son utilisation et les technologies employées dans sa transformation, il est aujourd’hui possible de produire des aciers plus résistants et plus performants. Plus l’acier est résistant, moins de volume sera nécessaire pour construire des structures métalliques, permettant ainsi de faire des économies de transport, de poids des fondations et sur la durée de la construction.

Aujourd’hui, les alliages utilisés dans l’acier permettent également à ce matériau à résister à l’oxydation, aux intempéries et à toute forme d’usure. Il est imputrescible et peut ainsi rester en place de nombreuses années sans entretien particulier, lui octroyant une énorme longévité, essentielle dans la construction durable. 

Une réduction considérable de déchets

La durabilité de l’acier et le fait qu’il soit 100% recyclable contribue à alimenter une économie circulaire, par définition réductrice de déchets. Après le démontage de l’acier, il est possible de le réutiliser pour d’autres projets ou recyclé pour devenir un autre produit siderurgique.

Dans le cas de l’acier de construction, la réduction des déchets se fait aussi bien sur la fabrication mais également sur les chantiers. A la fabrication, les composants en acier sont produits en usines dans des conditions contrôlées afin de réduire la pollution, les déchets et à faire des économies d’énergies.

Dans les chantiers, la génération de déchets sur le site de construction est donc totalement absente. Issu de la filière sèche, l’acier ne requiert pas d’eau sur les chantiers et génère beaucoup moins de poussière ou de bruit qu’un chantier avec du béton. Arrivés sous forme finie sur le site de construction, les composants de l’ossature et les modules d’acier sont aussi plus rapides à mettre en place.

A la déconstruction, les déchets sont également limités, et ceux qui sont générés sont ensuite intégrés dans un circuit de revalorisation. Ainsi, l’enfouissement des déchets après utilisation de l’acier est considérablement réduit. 

dechet acier recyclable

Aucune pollution à l’utilisation

Durant toute la durée de vie de la construction métallique, l’acier permet de limiter de façon considérable la pollution.

L’acier est en effet un matériau inerte, qui n’a donc aucun impact sur les environnements intérieurs ou extérieurs. On ne risque aucune émanation de matière, de produit toxique ou dangereux depuis une structure en acier.

L’acier n’est par ailleurs pas combustible, il ne produit donc pas d’émanations dangereuses lorsqu’il est exposé au feu. Il ne participe pas non plus à la charge combustible.

Toutes ces qualités de l’acier en font un matériau idéal pour la construction métallique de bâtiments, notamment les bâtiments industriels, agricoles ou tertiaires. Dans ces domaines, les demandes sont parfois pointues, et les chantiers d’envergure. Avoir la possibilité de compter sur une structure durable, adaptable et solide est un avantage considérable pour les maîtres d’ouvrage

Des bâtiments adaptables grâce à l’acier

A la fois léger et résistant, adaptable et durable, l’acier rend possible toute transformation, changement, ou aménagement d’un bâtiment. Là où le béton est inamovible, l’acier peut être réadapté et se plier aux modifications, faisant de lui un partenaire de choix pour la créativité architecturale. Sa légèreté fait également de l’acier un idéal lorsqu’il s’agit de conserver une relation harmonieuse des bâtiments avec leur environnement immédiat. 

Un allié pour les économies d’énergies

L’association de l’acier avec d’autres matériaux permet de dégager de nombreuses solutions en termes d’isolation thermique ou acoustique. Aujourd’hui, les bâtiments bien isolés et à la consommation d’énergie maîtrisée sont plébiscités. Hors de question de laisser des passoires thermiques vieillir des années. Les constructions métalliques en acier permettent une meilleure maîtrise de l’économie d’énergie, notamment grâce à l’ouverture du bâtiment qui laisse entrer la lumière naturelle.

Enfin, l’association d’une structure en acier avec les solutions d’isolation thermique par l'extérieur est la réponse idéale face à la préoccupation des économies d’énergies, car elle supprime les ponts thermiques.

acier construction durable